La troisième étape de formation, qui est un temps d’expérimentation, consiste en un stage pastoral à temps plein d’une durée de deux ans; les séminaristes travaillent alors en paroisse et résident dans un presbytère avec des prêtres.

C’est souvent en deuxième étape que les séminaristes sont institués pour le service de la Parole (Lectorat) et le service de la prière communautaire et de l’Eucharistie (Acolytat). S’ils n’ont pas été institués pour ces ministères au cours de la deuxième étape, ils peuvent l’être au cours de la troisième.

Au cours de cette troisième étape de formation où l’expérimentation prend une place de grande importance, les stagiaires continuent à être rattachés à la communauté éducative du Grand Séminaire, mais ils demeurent dans un presbytère avec des prêtres et découvrent au sein d’une équipe pastorale les tâches et les responsabilités liées à la charge d’une ou plusieurs communautés chrétiennes.

Au cœur de l’action, ils font l’apprentissage de la vie pastorale en lien avec l’évêque et les autres prêtres du diocèse.

Le lien qu’ils créent avec la communauté chrétienne où ils sont en mission est capital pour développer la charité pastorale et la coresponsabilité essentielle à tout pasteur.

Une supervision continue assumée par le Grand Séminaire, ainsi que des retours semestriels permettant aux candidats des relectures pastorales et spirituelles, sont des éléments clés de cette étape.

Le stage pastoral, d’une durée de deux ans, permet d’expérimenter de façon concrète ce qu’est le travail pastoral aujourd’hui.

Retour à Formation
Continuer vers Approfondissement