Journée Mondiale de Prière pour les Vocations

Martin BergeronActualité

« … Touché et transformé par la joie de se sentir aimé de Dieu, il ne peut pas garder cette expérience pour lui-même… »

Ce n’est pas seulement notre voisin qui peut vivre une telle transformation provoquée par « la joie de se sentir aimé de Dieu ». Tous, nous pouvons en être atteints à la condition de rester perméables à toute forme d’amour véritable. Cette joie a la puissance de nous déranger au point d’avoir pour mission de la présenter aux autres.

« Tous les chrétiens sont constitués missionnaires de l’Évangile! Le disciple, en effet, ne reçoit pas le don de l’amour de Dieu pour une consolation privée; il n’est pas appelé à porter lui-même ni à défendre les intérêts d’une entreprise; il est simplement touché et transformé par la joie de se sentir aimé de Dieu et il ne peut pas garder cette expérience pour lui-même : ‘La joie de l’Évangile qui remplit la vie de la communauté des disciples est une joie missionnaire’. (Exhort. ap. Evangelii gaudium, n. 21) » (Message du Pape François à l’occasion de la 54e Journée Mondiale de Prière pour les Vocations)

Cet appel éveille en toi un intérêt, des questions? N’hésite pas à contacter le recteur du Grand Séminaire de Québec…