178. Le Christ associe les Apôtres à sa propre mission : « Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie » (Jn 20, 21). Dans l’ordination sacrée, la dimension missionnaire est ontologiquement présente. Le prêtre est choisi, consacré et envoyé pour rendre efficace aujourd’hui cette mission éternelle du Christ, dont il devient l’authentique représentant et messager.

16. La tension missionnaire est une partie constitutive de la vie d’un prêtre – appelé à devenir « pain rompu pour la vie du monde » – parce que « La mission première et fondamentale qui nous vient des saints Mystères que nous célébrons est de rendre témoignage par notre vie. L’émerveillement pour le don que Dieu nous a fait dans le Christ imprime à notre existence un dynamisme nouveau qui nous engage à être témoins de son amour. Nous devenons témoins lorsque, par nos actions, nos paroles et nos comportements, un Autre transparaît et se communique. » (Sacramentum caritatis, 85)

(réf. : Directoire pour le ministère et la vie des prêtres, nouvelle édition, nos 8 et 16)