2e dimanche de Carême : la transfiguration

Martin BergeronActualité

« Écoutez-le! » Voilà la volonté de Dieu en réponse à la proposition de l’Apôtre Pierre à Jésus : « Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes… »

Au désir de sécurité du sédentaire, le Christ nous provoque à demeurer des nomades en ce monde et nous oblige à nous placer à son écoute.

Et puisqu’écouter n’est jamais facile, soit parce que les paroles nous dérangent, soit parce qu’elles nous laissent indifférents, au cœur de notre cheminement notre Sauveur nous aide à sortir de notre crainte. Comme pour Pierre, Jacques et Jean sur la montagne de la Transfiguration, « Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : ‘Relevez-vous et soyez sans crainte!’ »

Que ce temps de Carême nous permette de reconnaître le Christ qui s’approche et nous touche mystérieusement dans nos doutes et nos tempêtes. Et à partir du moment où nous sentons sa présence, ses paroles de vie atteignent notre cœur avec une toute autre résonnance.

Pour en faire la preuve, prenons le temps aujourd’hui de faire le tour de nos expériences où le Christ nous a rejoint sur nos sentiers et nous a touché.